Sélectionner une page

La fabuleuse aventure du Mat

Fév 23, 2021 | Tarologie

S’il y a une histoire étrange dans le monde mythique du tarot, c’est bien celle du Mat. Le voyage spirituel du Mat en partant de la matière jusqu’à la source universelle, son point de départ. Son histoire se raconte à travers les 22 arcanes majeurs du tarot. De ses prémices jusqu’à son accomplissement le plus total. C’est à travers son développement que l’enseignement spirituel du tarot peut se transmettre.

Dans toutes les cultures du monde, le tarot se transmettait de la sorte. Un enseignement spirituel qui se transmettait de génération en génération. De là est née la tradition orale. Un art oratoire qui transmet valeur et histoire. D’une génération à une autre, l’histoire est les enseignements spirituels se transmettaient. L’histoire du tarot c’est donc un long processus de transmission de savoir, de mémoire et d’histoire. Le tarot, c’est l’expression imagée de la vie humaine. Une histoire censée être partagée avec des personnes qui ne savent ni lire ni écrire. Pour aiguiser et façonner une mémoire, les images demeurent le meilleur moyen d’y parvenir.

 

L’histoire du Mat est le thème central de la vie humaine. Nul besoin d’en rajouter ni de mémoriser le sens de chaque carte, l’histoire la résume très bien. L’histoire du Mat au tarot, c’est la connexion manquante entre chaque âme humaine présente sur terre. Le tarot ne s’apprend pas comme une table de mathématique.

 –

Ce qui va suivre c’est donc une déclinaison personnelle de l’histoire du Mat. Une histoire qui peut se raconter de différentes façons et qui peut se décliner en mille et une versions tout aussi plausibles les unes que les autres. En tarot, chaque carte est accompagnée d’un sens, et des nuances dans chacune de leurs interprétations. Le plus important c’est d’en comprendre l’essence générale. L’histoire du Mat, de sa naissance à son épanouissement se passe en 22 actes. 22 étapes de développement, de remise en question et d’achèvement de l’être. Voici l’éveil spirituel du Mat.

A la découverte du Mat

Le Mat, pour commencer le cycle de son existence, n’a pas trouvé d’autre moyen que de se jeter dans le vide. Inconscience ou Illumination ? Nulle ne le sait.  Ce qui est sûr, c’était un acte de foi exceptionnelle. Une personne qui ne doute de rien et qui a une confiance aveugle dans la vie et les lois de l’univers. Le Mat c’est celui qui guide le chemin du pèlerin dans le tarot. Ce pèlerinage, c’est l’aventure du Mat.

Le Mat illustre très bien les premiers pas de l’homme dans la vie. Il n’y connait rien. En se réincarnant, le Mat ne possède que peu d’expérience et c’est avec joie et allégresse qu’il entame son parcours. Un plaisir coupable fait d’anticipation et de surprise. Bienheureux est le Mat qui entame son aventure sans savoir ce qui l’attend. Ainsi pour se forger une personnalité, il ira à la rencontre des autres arcanes majeurs du tarot. Il en tirera des enseignements très précieux pour son accomplissement définitif. En effet tel est sa mission : une élévation au rang d’âme- lumière pour enfin revenir à sa source en étant pleinement accompli.

Dans sa quête, le Mat rencontre en premier le Bateleur

Le Bateleur est incontournable dans l’aventure du Mat. Peu importe le chemin qu’il aura pris, le Bateleur est et sera toujours sa première rencontre. Le Bateleur c’est le médium entre le physique et la métaphysique. Entre un monde manifesté et non manifesté. Transformer un rêve en réalité ou même la création de la réalité, le Bateleur est une représentation forte. Sa conscience lui permet de se forger une réalité matérielle palpable.

D’où est-ce qu’il tire tout son pouvoir ? Tout simplement de l’énergie divine qui nous entoure. Le Bateleur capture, façonne et utilise cette énergie pour le bien de tout le monde. Selon lui, cette énergie se décline en quatre éléments : l’air, le feu, la terre et l’eau. Des éléments qui représentent respectivement l’esprit, le cœur, le corps et l’âme. C’est cela que le Mat recevra du Bateleur. Le Mat apprendra à dompter ces éléments pour devenir une meilleure version de lui-même. Il reçoit les clés pour se forger la vie de ses rêves.

La Papesse et le livre de la vie 

Si le Mat ne maitrise pas le pouvoir acquis grâce au Bateleur, difficile pour lui de faire face à la Papesse. Incarnation de la sagesse et du savoir, elle enseignera au Mat à développer son intuition pour comprendre le sens du livre de la vie.

En d’autres termes, le Mat se retrouvera confronté à la grande sagesse universelle. Mat et sage ? Un vrai paradoxe.

Mais le Mat est tenace. La Papesse lui accordera le pouvoir de puiser au fond de lui-même et d’y trouver toutes les solutions aux défis et aux problèmes qu’il rencontrera durant son périple.

Son plus précieux enseignement c’est celui d’avoir appris au Mat à ne faire qu’un avec l’univers et les lois de la nature.

Le Mat a découvert ainsi le cheminement du courant de l’énergie universelle.

 

La symbole de la nature et de la féminité, l’Impératrice

Fort des enseignements reçus du Bateleur et de la Papesse, le Mat est plus grand, plus confiant. Il connait ses outils nouvellement acquis. Il se sent alors prêt pour rencontrer celle qui lui sert de figure maternelle, dans la tradition du tarot, il s’agit de l’Impératrice. L’Impératrice, beauté glacée qui symbolise à la perfection la complexité de la féminité et la nature en elle-même. Mère Nature, cela résume très bien le personnage.

Dans le Yin et le Yang, celle-ci représente de loin le sens du Yin. Une relation qui se manifeste par la beauté et la fécondité, le lien sacré avec la nature. L’Impératrice apporte au Mat cette conscience de la créativité. Elle lui apprend la transformation d’un monde grâce à l’amour et l’harmonie qui en découle. C’est au contact de l’Impératrice que le Mat saisit l’importance de faire corps avec la nature et par la même occasion, l’univers tout entier.

L’ordre et de la discipline, voici l’Empereur  

L’énergie Yang par excellence. Au revoir la douceur maternelle bienveillante de l’Impératrice. Le Mat se retrouve maintenant en face de celui qui lui sert de père, l’Empereur. Figure paternelle inéluctable dans le monde du tarot.

Ses mots d’ordre sont la discipline, l’organisation et la structure. Pour le Mat, ce sont des armes qui vont lui servir à la conquête et la compréhension des mystères de la vie. Un bagage pour soumettre les territoires inconnus. 

L’Empereur c’est celui qui enseigne au Mat le succès grâce à une forte volonté, de la détermination ainsi qu’une bonne dose de préparation.

Avec l’Empereur il est question de rigueur, de discipline et de pouvoir personnel. Dominer le monde est une fin en soi tout comme se faire une richesse. Bien loin de la douceur de l’impératrice.

Les codes de vie du Pape

Pour grandir et évoluer, il faut parfois se passer du cocon familial. Cela le Mat en est conscient. Lors de sa pérégrination, il fera la connaissance des préceptes religieux traditionnels et bien évidemment celle du Pape.

Ainsi, ne serait-ce que pour un court laps de temps, le Mat en devient le disciple. Avec lui, il  comprendra l’utilité des codes moraux, préceptes nécessaires pour faire face aux situations de la vie.

Le sens du partage, la vie communautaire et l’abnégation. Des valeurs essentielles pour la suite des aventures du Mat. À ce stade de son voyage, le Mat vit bien en communauté et apprend à faire passer l’intérêt commun avant les siennes.

C’est à ce moment-là qu’il découvre une manière de vivre plus spirituelle avec le concours d’un personnage très religieux.

La puissance et l’ivresse de l’amour incarnée par les Amoureux 

À un moment de notre vie, on tombe tous amoureux. Eh bien pour le Mat, c’est le moment. Étant amoureux, c’est un torrent d’émotion qui déferle en lui. Il comprend dès lors le pouvoir et la puissance des émotions qui naissent de l’amour. Avec les Amoureux le Mat comprend la valeur d’un acte amoureux, des défis auxquels l’amour doit faire face et bien sûr les joies d’une romance amoureuse.

C’est l’amour sous tous les angles que le Mat est en train de découvrir. Les Amoureux lui enseignent les rudiments de l’amour. C’est là que les enseignements du Pape lui seront aussi très utiles. Enfin, ces préceptes qu’il aura acquis, il les appliquera durant ses prises de décisions.  Bien au-delà de l’aspect romantique, c’est bien des questions d’ordre éthique qui apparaissent sous les traits des amoureux. D’une manière globale, il sait que l’amour est fort et triomphe de tout. Même la mort ne lui résiste pas.

Le Chariot, une monture fidèle 

C’est le symbole parfait du voyage et du mouvement. 

Effectivement, avec l’influence grandissante de l’Empereur et de l’Impératrice, des idéologies des Amoureux et du Pape, le Mat ressent le besoin de s’émanciper. Il veut devenir autonome afin de voir le monde à travers ses propres visions des choses. 

Il sort de sa zone de confort. C’est le Chariot qui le mène hors des sentiers battus.

Le Chariot lui enseigne alors une certaine idée de la réussite personnelle, l’art et la manière de se déplacer sans contraintes. Durant cette partie de sa quête, il comprend conscience de sa volonté et de son pouvoir à contrôler seule sa monture.

Ainsi, il va là où son esprit lui dit d’aller, toutefois avec prudence.

 

La puissance de la Force

Son voyage avec son Chariot prend de drôles de tournure. L’ivresse du voyage prend brutalement fin quand il se rend compte que la force de son bon vouloir ne sera pas suffisante pour affronter des forces contraires très puissantes. C’est ainsi qu’il rencontre le lion de la Force. 

Sa volonté ne suffit plus et il comprend que la puissance ne se trouve pas tout le temps dans le pouvoir et la confrontation. 

Le lion de la Force lui inculque des qualités puissantes et très douces. Des émotions dont il ignorait même l’existence. Il apprendra ainsi que grâce à la persévérance, la malice et la douceur, il triomphera de certains évènements de la vie. 

Ainsi les lions de la vie ne se domptent pas avec des sentiments subversifs ni des émotions fortes.

Il se remet en question et va à la redécouverte de la foi. Celle-là même qui l’a poussé à sauter dans le vide et à entreprendre ce long voyage.

 

La rencontre déterminante de l’Ermite 

Les enseignements tirés depuis le début de son voyage sont nombreux. Le temps d’assimiler pleinement toutes ces nouvelles connaissances, il a besoin de se poser seul. En effet, il ressent l’envie de discuter avec lui-même. En même temps, la sagesse divine ne doit pas être bien loin. C’est dans ce moment précis que l’Ermite apparait.

C’est un sage qui lui raconte le fruit de ses propres voyages et à quel point il a appris des choses et il en a tiré des leçons.

 Avec l’Ermite point de leçon maintes fois répété au fil des ans, l’Ermite c’est celui qui a retenu les leçons de la vie elle-même. Il a retenu ces leçons de lui-même et est parvenu à atteindre les sommets spirituels de son propre chef. Un modèle de persévérance. L’Ermite est devenu un sage en faisant face à de nombreuses situations complexes de la vie. Le Mat est alors sur la voie de la sagesse, tout en chassant qu’il lui reste encore énormément à apprendre.

Le hasard de la vie avec la Roue de Fortune

C’est peut-être à cause des préceptes de l’Ermite, mais le Mat sait maintenant que dans la vie, ce n’est ni tout noir ni tout blanc.

 En effet, ayant été profondément marqué par les propos de l’Ermite, il reconnait que la vie est surtout faite de haut et de bas. Tous à un commencement et toutes à une fin.

 Le Mat intègre petit à petit la sagesse universelle. Drôle de situation que le Mat qui prône la belle sagesse.

La Roue de la Fortune peut intervenir pour lui tout comme il peut être contre lui. Il comprend que dans le quotidien, le karma existe bel et bien.

La roue tourne dans le bon ou le mauvais sens suivant les décisions prises. «  Tu récoltes ce que tu sèmes ». Une maxime qui illustre très bien le fonctionnement de la Roue de la Fortune.

 

L’importance des décisions vient la Justice 

Plus la vie est de plus en plus complexe, plus les décisions prennent du poids. Et cela le Mat en a énormément conscience. La justesse des décisions vient avec la Justice. Ainsi le Mat apprend à peser le pour et le contre de chaque décision qu’il devra prendre. Les informations qui lui parviennent sont passées aux cribles. La décision qui est prise à la suite d’un exercice de jugement est alors considérée comme la juste décision.

C’est à ce stade de son voyage que le Mat tentera d’être vrai en toute circonstance. Il saisit alors le sens de l’authenticité dans toutes ses démarches. La Justice enseigne alors au Mat la notion d’équilibre dans toutes les choses qu’il rencontrera en chemin. Mais ce n’est pas tout puisque la justice lui apporte suffisamment de connaissance et d’assurance pour qu’il puisse affirmer ses positions et assumer ses choix. L’un des aspects de la justice : le Mat doit savoir accepter et avoir le courage de faire face à la vérité.

L’énergie du Pendu 

Le Mat avance et il grandit. D’une manière globale, il se remémore tous le chemin qu’il aura parcouru jusqu’à ce stade. Il est exactement à la moitié de son périple et l’énergie du pendu va lui être très précieuse. Tous les enseignements qu’il aura appris jusque-là lui seront d’une aide précieuse. Car c’est maintenant le moment de faire des choix cruciaux.

Entre flot d’information et réticence, le Mat a fort à faire. Le Pendu apporte alors sa pierre à l’ouvrage. Avec le Pendu c’est une manière renversante de voir les choses qui s’impose.

Effectivement, il faut être capable de voir les choses sous des angles nouveaux avec une nouvelle manière de pensée. Chose qui n’est pas toujours aisée. Par exemple, voir le monde à travers le regard d’un pendu. Lui a la tête en bas.

Une posture qu’il affectionne puisqu’il reçoit directement l’énergie divine directement dans ses pieds. Par de nouvelles positions arrivent de nouvelles perspectives.

Le grand passage de la faucheuse, voici la Mort 

Avec le Pendu, le Mat voit le monde d’un angle totalement nouveau. Et bien évidemment avec ces nouvelles perspectives apparaissent de nouveaux choix.

Le Mat aura appris à laisser derrière lui ce qui ne convient pas afin de pouvoir avancer. Le Mat a entamé son périple en étant totalement vierge de tout enseignement.

Mais au fur et à mesure de ses pérégrinations, il a acquis plus de bagages qu’il n’en faut. Il a alors conscience qu’il doit évoluer. Changer et se métamorphoser pour avancer.

Cette transformation, c’est la mort qui  va lui apporter. Il a eu beau se préparer, la transformation est radicale. Un moment qui perturbe grandement notre Mat. Mais comme on dit, qui aime bien châtie bien. La mort enlève alors ce qui entrave et inutile. Cet arcane est source de renouveau.

L’harmonie de la Tempérance

Le Mat recevra encore des leçons de la Tempérance avant de pouvoir poursuivre son voyage. La Tempérance c’est le symbole de la circulation de l’énergie. C’est également la circulation de l’ensemble des relations sociales et amicales.

Avec la Tempérance, le Mat va alors apprendre à modérer les choses de la vie.

Le débat avec le Mat est futile si ce dernier n’est pas aligné avec ses valeurs propres. Quand il aura pris conscience de ces valeurs-là, il sera dans la mesure de prendre les meilleures décisions pour sa propre personne.  Ainsi, il canalisera mieux son énergie. 

La Tempérance c’est l’illustration parfaite de l’expression « choisir ses batailles ». Notre énergie va là où va notre concentration. Le Mat considérera alors les évènements de sa vie en fonction de ses propres valeurs.

Diable, que me veux-tu ?

Le Mat est encore loin de se douter qu’un nombre encore plus important d’épreuves l’attend.

Dans toutes les cultures populaires, on sait tous qu’avant le succès se produisent des épreuves aussi dures les unes que les autres. Avant sa métamorphose complète, le Mat se doit d’enlever les choses qui freinent son développement.

En effet, le Mat ira affronter le Diable en personne et ses dépendances affectives. Le Diable représente le monde des instincts ; Il dévoile les secrets et les désirs enfouis au fond de chaque être humain. Le Mat sait pertinemment que les dépendances arrivent au moment où on est le plus vulnérable. Le Diable symbolise parfaitement nos faiblesses. Le Mat devra alors s’en défaire.

Une des lois de la vie veut que si on souhaite une transformation, il faut qu’on soit en mesure de vaincre les liens de vulnérabilité.

La Tour s’effondre

L’une des arcanes les plus difficiles pour le Mat. Si le Mat n’est pas encore parvenu à utiliser tous les enseignements qu’il a reçus, les circonstances et les événements de la vie s’en chargeront pour lui.

À ce stade, les fondations personnelles du Mat vacillent sur place. Il se prépare alors à de grands bouleversements dans sa vie.

S’il veut continuer, la leçon de la Tour est très claire. Il doit se débarrasser de ce qui est superflu, les fausses croyances qui le handicapent.

Le Mat s’est préparé à cette mutation dès les leçons du Pendu. C’est l’énergie divine qui servira alors de catalyseur pour détruire la tour en tant que protecteur du Mat. S’il veut avancer, le Mat ne peut plus se cacher et il  doit ainsi affronter ses propres faiblesses.

L’Etoile, arcane de la renaissance

Une fois ses démons intérieurs vaincus, le grand bouleversement se produit alors.

Si le Mat était prédestiné à devenir un magnifique papillon, c’est maintenant que ça se passe. Après la transformation, le Mat est apaisé, calme. Il se retrouve aux côtés de l’étoile qui le réconforte et qui le berce d’une douce mélodie après tant d’épreuves et de changement.

L’étoile devient alors la symbolique d’un nouvel espoir d’un avenir meilleur qui permettra au Mat de désirer et de réaliser ses rêves les plus fous.  L’étoile rend tout cela possible.

Se retrouver avec l’étoile signifie alors que le Mat est passé par tous les rites essentiels afin de devenir un être doté d’un état de conscience supérieur. Il a traversé toutes les épreuves avec brio ramenant ainsi le calme en son for intérieur. Son périple peut alors continuer.

La Lune, une lumière dans les ténèbres

Après sa rencontre avec l’Etoile, le Mat reprend alors son trajet.

Sachant qu’avec la Lune, le Mat vient d’atteindre un niveau de conscience qui l’amène vers des ondes plus cosmiques et plus complices comment le sont la Lune, le Soleil et l’Etoile.

En chemin, il arrive que le Mat voyage de nuit. Les pires craintes ressurgissent alors peu avant l’aurore.

C’est la Lune qui va dès lors guider les pas de ce dernier afin qu’il ne se perde pas dans les ténèbres et les méandres de la nuit.

Ses peurs, le Mat doit savoir les exploiter s’il veut atteindre sain et sauf sa destination.

Le Soleil illumine le chemin

Enfin, le Soleil !

Le Mat a su appliquer et synthétiser les leçons apprises au cours de son voyage.

Il a droit à un repos mérité et peut se délecter de tous ses accomplissements.

En se débarrassant de toutes négativités qui ont plombé jusque-là son existence, il est désormais plus heureux et plus épanoui.

Les grandes lois de l’univers n’ont aucun secret pour lui.

C’est la lanterne de l’Ermite par exemple qui a su l’emmener jusqu’à ce stade.

 

La Jugement, le début de la fin

La compréhension des lois de l’univers s’accompagne le plus souvent de la gratitude qui va avec.

En effet, le Mat doit redonner à celui qui va le suivre dans cette pérégrination existentielle. Le jugement se montrera alors au Mat pour lui dire qu’il est arrivé au bout de son long voyage.

En effet, la suite c’est un autre choix de cheminement. Mais avec une valeur spirituelle et un niveau de compréhension plus élevée.

Le Mat doit entamer un nouveau cycle de vie, car il possède désormais les aptitudes et les compétences nécessaires pour guider d’autres fous comme lui.

Un Nouveau Monde qui se découvre

Le Monde c’est à la fois l’Alpha et l’Oméga de la fabuleuse aventure du Mat.

Pour enfin devenir un être lumineux, le Mat a fait des efforts pour voir son retentissant succès. Tant de chemins qu’il aura parcourus, il sait qu’il peut alors se fier à ses compétences et que cela n’est que la suite logique de son périple.

Il se sentira prêt pour une autre aventure, un tout nouveau encore plus fou que son premier voyage. Le Mat est en mesure de repartir pour un nouveau cycle de sa vie.

 

Si vous avez bien suivi, le cheminement et les rencontres opérées par le fou représentent les 22 cartes du tarot. En comprendre les étapes c’est bien évidemment comprendre les lois et le cheminement de la vie.

Stanislas Delorme

Consultant intuitif

Mes réseaux sociaux

Articles & vidéos

🤞 Ne manquez aucun article !

Recevez en priorité mes articles dans votre boite email !

Je n'adresse pas de messages indésirables ! Vous pouvez vous désinscrire à tout moment !

Votre intuition est en réalité la porte d’accès à la lecture du tarot

Stanislas Delorme

🤞 Ne manquez aucun article !

Recevez en priorité mes articles dans votre boite email !

Je n'adresse pas de messages indésirables ! Vous pouvez vous désinscrire à tout moment !